ACCUEILINTRODUCTIONFAUX ZODIAQUEVRAI ZODIAQUEVRAIE ASTROLOGIECONSULTATIONS
Vrai zodiaque
Dès lors que l'ensemble des valeurs du monde est universel (d'ordre physique, psychique, rationnel et spirituel) la séparation artificielle et arbitraire de ses parties en vue de pouvoir absolu, totalitaire dans l'exclusion des valeurs complémentaires, a dégénéré en dualisme, en manichéisme
Le pouvoir physique et rationnel coupé de ses complémentarités psychique et spirituelle, a contribué au désenchantement du monde et est conforme à la croyance illusoire d'idéologie matérialiste et rationaliste 
La part psychique et spirituelle, non modérée par les limites de la rationalité a été abandonnée aux mains des charlatans occultistes et à celles d'escrocs matérialistes exploitant la crédulité humaine et le désarroi lié au désenchantement du monde
Toute croyance idéologique repose sur un pouvoir totalitaire, absolu, dogmatique et n'admet que sa "vérité" exclusive, chimérique.
Elle est ainsi dénuée de sens de la réalité, de l'objectivité, de la totalité inclusive et dialogique de la diversité des différences
L'utopie extrémiste matérialiste et rationaliste recherche une théorie totalitaire qui réduirait et définirait en équations mathématiques et en termes de "mécanisme", l'ensemble des phénomènes de la nature et de la vie
Dans cette perspective antinaturelle de soumission et négation des aspects "indésirables", incontrôlables de la nature, l'être humain est considèré comme une "machine imparfaite" qu'il faudra bientôt remplacer artificiellement pour parvenir à l'éternité
Il est plus ou moins conforme à la croyance et illusion idéologique spiritualiste, exclusive, pour laquelle la vie est d'origine
"surnaturelle", "extracosmique" et le corps physique une simple enveloppe charnelle, le véhicule terrestre d'une âme destinée à accéder à l"immortalité individuelle après la mort physique"
Comme on l'a déjà vu en introduction, seul le dépassement de l'illusion de possession narcissique du monde (totalitarisme) permet l'accès à la liberté, à la totalité de la réalité dans l'équilibre et l'harmonie de toutes ses dimensions
Nous allons maintenant examiner le vrai zodiaque de l'astrologie universelle (car pourvue, sans exclusion, de toutes ses dimensions : physique, psychique, rationnelle et spirituelle)
Plusieurs termes d'origine saisonnière, auxquels on ne peut plus accorder q'une valeur historique, sont encore employés en astrologie conservatiste mais les saisons ne sont pas uniformes pour toutes les régions de la Terre
Les saisons ne correspondent pas aux éléments de la cosmogonie grecque antique des 4 principes premiers d'organisation de la nature matérielle attribuée à Empédocle (Feu, Terre, Air, Eau)
Par exemple, le signe du Cancer ("signe d'été" dans la zone tempérée de l'hémisphère Nord, ne s'accorde pas avec l'élément Eau (froid et humide) attribué à ce signe en "astrologie saisonnière"
On peut aussi évoquer la contradiction entre le climat du mois de décembre du Sagittaire et l'élément Feu, ou encore celle du "signe d'hiver" du Verseau avec l'élément Air (chaud et sec)
Seul le zodiaque tropical des déclinaisons est universel et applicable à tous les lieux terrestres sans exception
Les tropiques (tropique du Cancer et tropique du Capricorne) sont 2 lignes du globe terrestre, parallèles à l'équateur dont elles sont séparées de part et d'autre de 23° 26' de latitude
L'année tropique (de tropos, tour, et tropikos, qui tourne) est l'intervalle de temps entre 2 retours consécutifs du Soleil au point équinoxial ou vernal, gamma (Y) L'année tropique ramène le Soleil à la même déclinaison qui correspond à 0° du Bélier, elle a été prise comme base de notre calendrier (voir Figure 1)
Les déclinaisons des astres sont leurs distances angulaires, par rapport à l'équateur céleste
Le zodiaque des déclinaisons est le cycle rythmique de variation de déclinaison de la course des astres du point de vue terrestre
Les déclinaisons sont Nord ou Sud, croissantes ou décroissantes par rapport au 0° de déclinaison du plan de l'équateur
La longitude d'un astre se compte (dans le cycle de 360°) à partir de 0° du point vernal, dans le sens du mouvement des astres
Croissance ou décroissance Nord ou Sud, déterminent 4 quadrants dans le cycle zodiacal. Chacune de ces quartes zodiacales comporte 3 phases ( tout processus a un début, un milieu et une fin) On a ainsi 12 parties égales, 12 signes de 30° d'étendue sur l'écliptique
Figure 2. Sinusoïde de la variation de déclinaison des astres et des secteurs (des signes) qu'ils traversent
img043.jpg
Astrométriquement fondé, le zodiaque (de zôè, être vivant, et de diacos, roue) est la roue ou le cycle des êtres vivants, le cycle de la vie. Il correspond à la bande du ciel s'étendant de part et d'autre de l'écliptique et sur laquelle circulent dans leur course apparente, relative, du point de vue terrestre, les astres du système solaire.
Ces corps célestes : le Soleil (notre étoile), la Lune et les planètes qui parcourent le zodiaque, ont des durées cycliques différentes qui correspondent aux rythmes temporels de notre existence terrestre
Chaque signe du zodiaque est une phase particulière, un moment, un rythme qualitativement différent du cours du temps
Le zodiaque (ou voie, route du Soleil, de la Lune et des
planètes) oblique par rapport à l'équateur céleste, coupe celui-ci en 2 points d'intersection appelés équinoxes.
Equinoxe (de aequus, égal, et nux, nuit) signifie que lorsque le Soleil, sur le zodiaque, passe sur ces points, en tout lieu de la Terre, la durée du jour est égale à celle de la nuit
Plusieurs signes possèdent des noms en relation avec le cycle annuel du Soleil, comme la Balance où jour et nuit sont de durée égale, ou encore le Cancer (Crabe, Ecrevisse) où le Soleil "recule" sur l'horizon
Née dans l'hémisphère Nord, et surtout solaire anciennement,
les astrologues-astronomes ont nommé : point vernal (de ver, veris, printemps) appelé aussi : point gamma (Y) le point 0° d'origine du zodiaque à l'équinoxe du printemps (0° du Bélier)
Logiquement, le point équinoxial gamma prim (Y') devrait représenter le début du zodiaque pour les habitants de l'hémisphère Sud à 0° de la Balance. On pourrait même inverser le nom des signes en conservant leurs définitions (en nommant la Balance : Bélier, etc ?)
img049.jpg img050.jpg
Figure 3. Exemple pour la latitude de Paris (48°50 Nord)
Appliquées à la latitude d'un lieu terrestre (sphère locale) ces données astrométriques s'accordent avec les durées croissante ou décroissante, de passage et présence des astres en hémisphère Nord ou Sud
Dans l'exemple de la Figure 3, de 0° à 30° du Bélier ( ( ( ), la durée croissante Nord principale (de passage et présence des astres) au-dessus de l'horizon (du lever au coucher) varie de 12 heures à 13 heures 48', et la durée décroissante Sud secondaire au-dessous de l'horizon (du coucher au lever) varie de 12 heures à 10 heures 12'
Au maximum de déclinaison, au solstice du Cancer, le rapport entre durée croissante principale (de passage des astres) pour la latitude Nord de Paris, est d'environ 2 fois supérieure à la durée décroissante secondaire
Pour la course du Soleil, c'est l'été, et ce rapport se traduit par deux tiers de jour ( environ 16 heures) et un tiers du nuit (environ 8 heures)
En référence à la trajectoire du Soleil dans la sphère locale d'un lieu terrestre, le passage des astres au-dessus de l'horizon (dans la partie visible du ciel local) a été nommé (abusivement) : arc "diurne", et celui au-dessous de l'horizon (dans la partie invisible du ciel local) : arc "nocturne"
Le vrai zodiaque est défini par les 12 étapes, phases rythmiques caractéristiques des signes et par les mouvements cycliques et relatifs des astres autour de la Terre
img051.jpg
La loi synchronique des correspondances concerne aussi bien les concepts de la logique rationnelle que les symboles de la logique spirituelle. Elle met en corrélation, en synchronie, le macrocosme astral avec le microcosme des êtres vivants sur Terre
Cette loi est universelle et fondatrice de la science astrologique

Sauf à être victime d'intégrisme idéologique anti-astrologique, et d'être ainsi privé de toute objectivité, on ne peut nier ou faire semblant d'ignorer la réalité des corrélations astrométriques de l'astrologie
Sa croyance (non aveugle), quant à elle, peut être fondée, en partie, sur l'intuition, mais doit aussi reposer sur son enseignement théorique et son expérience pratique
L' astrologie dialogique (nouvelle astrologie que nous proposons) inclut le langage symbolique de la logique spirituelle et dans ses formulations et définitions, des termes conceptuels accordés à la logique rationnelle des rythmes du zodiaque
Nous y reviendrons dans les pages des astres et des signes, mais nous pouvons ici donner, par exemple, un extrait de formule et caractéristiques principales accordées au signe du Bélier en mode adapté, positif, équilibré, dialogique
(Il va s'en dire, et nous y reviendrons, qu'un thème astral ne se résume pas au signe solaire, dont les caractéristiques sont alors à relativiser avec l'ensemble global du thème et à interpréter selon l'histoire de la personne dans son cadre de vie)
Bélier : Fonction d'extériorité innovatrice distinctive (F+ innov. dist.)
Fonction directrice (F+ direct.)
Choix unique distinctif (Ch.u. dist.)
Goût des commencements, de la nouveauté, l'improvisation, l'aventure, la découverte, qui font le pionnier, le novateur, l'avant-gardiste, le précurseur, le meneur, le conquérant
Esprit d'initiative, d'entreprise. Enthousiasme, combativité, audace, action d'éclat
Les actions et réactions, questions et réponses sont franches, directes, spontanées
Autorité, capacité à diriger, commander, à prendre la tête d'une formation, à en être le chef, le leader
Caractère résolu, les décisions sont promptes, nettes, tranchées, le choix est clair, simple, entier, sans équivoque
Les 12 signes du zodiaque correspondent, s'accordent synchroniquement aux lois naturelles de la vie et de l'existence humaine dans toutes ses dimensions
L'astrologie divinatoire (astromancie) est déterministe, artificielle, illusionniste, manipulatrice (voir page de la vraie astrologie)
La formule du signe du Bélier inadapté, déséquilibré, monologique, subjectiviste s'exprime en défauts par exagération, exacerbation des caractéristiques principales de ce signe et exclusion de ses fonctions complémentaires
Sa différenciation est alors anti-objective, négative, irréaliste et sa formule se définit en :
Manque de fonction d'intériorité rétractive associative (m. f- rétract. assoc.)
Manque de fonction d'intériorité intuitive (m. f- intuit.)
Manque de choix multiple associatif (m. ch. m. assoc.)
...et se traduit en : Impulsivité, manque de retenue, de contrôle (impatience), de retrait, de maîtrise (imprévoyance)
Goût exagéré du risque, du danger (imprudence), des luttes, des affrontements
Provocation gratuite, brutalité, colères incoercibles, inopportunes, disproportionnées
L'excès d'autorité signifie intransigeance, dogmatisme, tyrannie
Le choix est sans nuance, péremptoire, catégorique, sans appel et n'admet aucune contestation
Refus de coopération, des compromissions, des concessions

Copie de Copie de img007